FORCE DE VENTE EXTERNALISEE

Un taux de rupture record en hypermarché sur 2017

Selon le baromètre ECR-IRI, le taux de rupture des hypermarchés en 2017 se monte à 7,1%, soit un manque à gagner de 1,249 milliard d’euros.

Les ruptures en rayon représentent un vrai fléau pour les distributeurs. Et malgré un travail assidu pour tenter de les limiter, le baromètre ECR-IRI révèle que le taux de rupture n’a fait qu’empirer depuis 2013…

 

 

Sur 2017, le taux de rupture totale (avérée et potentielle) se monte à 7,1%sur le PGCFLS  (+0,4 pt vs 2016). Si on converti ce pourcentage en argent, le manque à gagner atteint 1249 millions d’euros.

Même tendance pour toutes les enseignes

Parmi les produits concernés, l’épicerie sucrée fait figure de mauvais élève, même s’il « l’effet Beurre » pousse la contribution du Frais Libre-Service.

En effet, le taux de rupture de ce produit a atteint 34% début novembre pour un enjeu de chiffre d’affaires de 7,7% (vs 1,7% en 2016), soit un CA de 42 millions d’euros !

Comment organiser durablement une action anti_rupture ?

Vous pouvez mettre en place une équipe en Force De Vente externalisée dédiée de merchandiseur dont le rôle principal sera la lutte anti rupture.

Ces équipes aux horaires flexibles interviennent principalement avant ouverture afin de recadrer les rayons.

On peut organiser leurs actions de manière ponctuelle, en renfort d'une saisonnalité par exemple, ou de manière pérenne.

Article source LSA du 22/08/2018

Lutte anti-rupture par un merchandiseur dédié

R&S FACTORY #ExternalisezSimplement #Dev
logo-lsa.png
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now